Dans toute l'Espagne, les tapas sont un art de vivre.

 

La tapa est née à l'époque d'Alphonse X. Le monarque conseillait d'accompagner le vin avec un aliment solide, comme par exemple de la charcuterie, du fromage ou une tranche de jambon, qui en même temps servait à couvrir le verre pour éviter aux impuretés et aux insectes de tomber dedans. Couvrir en espagnol se dit "tapar", donc on nomma l'aliment qui l'accompagnait "la tapa".

 

 

Le tapeo est un rituel qui se déroule  donc debout devant le comptoir d'un bar en buvant un bon vin accompagné de tapas variées.

 

 

En Espagne, les gens disent qu'un bon bar est celui où le sol est jonché de serviettes en papier et de cure-dents. Un mauvais bar est celui dont le sol est propre. Cela s'explique par le fait que les serveurs nettoient le comptoir en jetant sur le sol les saletés après chaque client et ne font le ménage qu'à la fin de la journée. Si le sol est propre, cela veut dire qu'il est peu fréquenté...

 

Un classique des tapas : le jambon catalan.


 

Pour moi, c'est une de  "mes madeleines de Proust". Les yeux fermés, les odeurs et les saveurs de cette tapa me ramènent à mon enfance et à mes goûters sous le soleil brûlant d'Aragon chez ma tante Inés.

 

 

C'est une merveille !

 

 

 

 

P1030741

 

 

 Jambon catalan / Jamón catalán

 

 

 

 

Ingrédients

 

10 tranches de pain de campagne maison

5 tranches très fines de jambon serrano

1 gousse d'ail

2 tomates très mûres

1 petit verre d'huile d'olive

 

 

P1030739

 

 

 

 

 

 

Savoir-faire

 

Frotter chaque tranche de pain avec la tomate coupée en quartiers.

Frotter la gousse d'ail coupée en deux sur chaque tranche.

Ajouter un filet d'huile d'olive.

Déposer sur chaque tranche le jambon.

C'est tout !